LA TAILLE DES ARBRES FRUITIERS
Chaque arbre fruitier présente des caractéristiques de tailles différentes selon l’espèce et le climat.

Le bon moment
•    Les arbres à pépins comme les pommiers et les poiriers sont les seuls qui doivent être taillés en hiver;
•    Les arbres à noyaux comme les pruniers et les cerisiers doivent être taillés et élagués en août ou en septembre, pas plus tard sinon la cicatrisation se fera mal.

Conseils utiles
•    Vos outils de taille doivent être bien tranchants et propres.
•    Assurez-vous de désinfecter vos outils pour tailler avant l’usage, car la transmission de maladies est bien réelle;
•    Appliquer de la peinture d’émondage, du mastic cicatrisant ou de l’écorce artificielle sur les plaies les plus importantes.

Les jeunes arbres
•    Si vous venez de planter un arbre fruitier, vous devez réaliser une taille de formation selon la forme que vous souhaitez lui donner (forme de plein vent ou palissé contre un mur?);
•    Il faut tendre à équilibrer la charpente du jeune arbre en supprimant les branches qui font double emploi ou qui se croisent. Forcez le développement des branches manquantes en rabattant une branche existante au niveau d’un bourgeon qui se dirige vers la bonne direction.

Les arbres établis
•    Pour le nettoyage, supprimez les branches mortes, celles qui s’entrecroisent (gardez la plus forte!) et les bois abîmés. Enlever tous les fruits momifiés qui seraient restés sur la ramure.
•    Procédez à l’éclaircissage pour apporter de la lumière au centre de l’arbre et obtenir une mise à fruit homogène. Pour ce faire, supprimez les branches qui pointent vers l’intérieur.
•    Supprimez l’extrémité des branches principales pour en réduire la longueur (ce qu’on appelle « rabattre »). Cela permettra de répartir la sève dans les branches latérales ce qui stimulera le développement. Faites attention d’également rabattre ces dernières de manière à ce que la mise à fruit se fasse assez près de la branche principale et pas au bout de branches qui ne portent que des feuilles.
•    Pour optimiser le placement de la future branche, vous devez tailler systématiquement au-dessus d’un bourgeon qui est tourné vers l’extérieure.

Allez-y!
•    De nombreuses personnes hésitent à tailler, car cela peut sembler comme une opération fort complexe. C’est vrai si vous voulez appliquez toutes les subtilités, mais, sans être un expert, vous pouvez tout de même arriver à des résultats intéressants. Avec de la pratique, vous vous sentirez plus à l’aise.
•    Il vaut mieux faire une mauvaise taille que d’éviter complétement à le faire, car à la longue, l’arbre ne donnera que de faibles récoltes de mauvaise qualité.

©2018 Serlivard • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Propulsé par GNAK.CA
Retour