QU’EST-CE QUE LE LOW CODE ?

Gnak, intégrateur LOW CODE et APPSHEET

26 août 2021

INTRODUCTION

En 1940, il y a eu l’apparition des ordinateurs. Entre 1950 et 1960, les ordinateurs devenaient des puissances dans les calculs mathématiques. Les micro-ordinateurs ont vu le jour dans les années 70. En 80, ce fut les interfaces graphiques pour que le World Wide Web voit ensuite le jour en 1981 avec 213 machines connectées. Un cyberespace qui a atteint les 5 milliards de connexions en 2010. C’est désormais le low code qui entrera en scène sous peu. Déjà 75% des entreprises américaines exploitent les logiciels de low code et 25% canadiennes le font aussi. Le virement virtuel est à nos portes, il est immanquable. Nous verrons dans ce document ce que représente le low code, quels sont les enjeux qui s’en suivent ainsi que les avancements dans ces plateformes technologiques. De plus, il sera présenté comment le low code peut aider les entreprises et comment se préparer à cette tournure i-Tech.

  1. QU’EST-CE QUE LE LOW CODE

Le low code s’avère être le substitut du codage manuel fait par des développeurs technologiques experts dans le domaine. “Une plateforme de low code utilise des interfaces visuelles avec une logique simple et des fonctionnalités de glisser-déposer au lieu de langages de codages étendus.” (What is low code ; An introduction to low-code app development, s.d.). Ce type de plateforme permet aux gens peu connaissant dans le domaine de créer des applications pouvant les aider dans plusieurs sphères d’activités. Cette codification simple a été créée afin de “répondre aux demandes commerciales de développement d’automatiser les processus et d’accélérer la transformation numérique.” (What is low code ; An introduction to low-code app development, s.d.). Afin de rendre le tout le plus simple possible, le cœur même du low code se trouve à être un ensemble d’outils graphiques de type “glisser déposer" qui permet de livrer des applications intelligentes de façon rapide avec peu de codage manuel (Forsyth, 2021).

 

De nombreuses compagnies exploitant le marché des technologies de l’information  possèdent leurs logiciels de low code. On peut tout simplement penser à Target et Walmart qui possèdent des robots autonomes faisant le ménage des succursales. Ils ne sont pas les seuls, on peut nommer la firme Kroger Edge affichant dans ses magasins des prix,  des informations  nutritionnelles, des coupons rabais ou encore des vidéos informatives, le tout modifiable à partir d’un même logiciel central. Il ne faut pas oublier Amazon avec ses magasins Amazon Go, dans lesquels il n’y a pas de caisses et les clients vont et viennent comme bon leur semble sans faire de transactions avant de partir (Begley et al,. 2020).

https://www.outsystems.com/blog/posts/what-is-low-code/

https://www.creatio.com/page/low-code

2.                       ENJEUX DU LOW CODE

Sans pour autant s’en rendre compte, le low code est la révolution industrielle de demain. C’est la nouvelle réalité et il faut la prendre en considération. Cette technologie sera responsable de plus de 65% des activités de développement d'applications intelligentes d’ici 2024 (Forsyth, 2021). La majorité des détaillants ont déjà surexploité les méthodes de réduction des coûts et plus aucune alternative ne s’offre à eux. Cependant,  l’intelligence artificielle peut renforcer les marges de dépenses. C’est environ la moitié des activités de la vente au détail qui peut être automatisée à l’aide de la technologie actuelle (Begley, 2020). Les gestionnaires passent la majorité de leur temps à effectuer des tâches répétitives au lieu de se concentrer sur l’innovation de leurs entreprises. Avec le low code, toutes les tâches répétitives peuvent être automatisées. De ce fait, les experts estiment que l’automatisation ajoutera environ 24,6 milliards de dollars de valeur au secteur de la vente au détail d’ici 2025. L’automatisation des tâches répétitives peut 1) consister à fidéliser sa clientèle en envoyant des courriels de promotions, des demandes de rétroaction, des envois de sondages, etc., cela peut aussi être 2)  la gestion de l’entrepôt en donnant la possibilité aux employés de vérifier l’inventaire rapidement à partir de appareil mobile, l’automatisation peut aussi comprendre 3) la formation de la main-d’oeuvre et sa conformité ou encore 4 ) permet de planifier la marchandise en utilisant des modèles et des analyses prédictives pour étudier les tendances passées, présentes et futures (Powaga, 2020).

 2.2. UNE PANOPLIE D’APPLICATIFS

Les plateformes de low code offrent la possibilité d’améliorer son flux de travail de différentes façons. Via des applications, ces logiciels vous offrent l’opportunité de créer votre propre application répondant à vos besoins. Cela peut être un gestionnaire d’inventaire, un suivi de livraison sur le terrain, des alertes d’équipes, un planificateur des quarts de travail, des rapports d’accidents, un gestionnaire sur la sécurité des lieux de travail ou encore un suivi des prospects et bien plus encore (Copy and customize sample apps, s.d.).

https://www.appsheet.com/SampleApps

3.                       LE TRAITEMENT INTELLIGENT DES DOCUMENTS

Une des plus grandes avancées du low code se trouve à être le traitement intelligent des documents. Cette technologie “transforme les informations non structurées et semi-structurées en données utilisables.” tels que “des documents commerciaux, des courriels, des images et des documents PDF.” (Qu’est-ce que le traitement intelligent des documents, s.d.). Le processus va comme suit : prétraitement, classification intelligente des documents, extraction des données, validation spécifique au domaine, validation améliorée et validation avec intervention humaine. Les informations des entreprises représentent des mines d’or, mais personne ne les exploite. Grâce au traitement intelligent des documents, il est possible de tirer profit de ces informations. Les gestionnaires pourront rationaliser la chaîne d’approvisionnement ou encore extraire les bonnes informations sans y passer des heures.  (Qu’est-ce que le traitement intelligent des documents, s.d.).

https://www.automationanywhere.com/fr/rpa/intelligent-document-processing

4.                       COMMENT LE LOW CODE AIDERA LES ENTREPRISES

En premier lieu, le low code permettra la réorganisation des structures administratives des entreprises ainsi que les façons de travailler. En ayant un logiciel qui capte les informations à l’instant même et qui les transmet aux  travailleurs à la seconde près, le temps consacré à la gestion organisationnelle diminuera et les prises de décisions pourront se faire plus rapidement (Begley, 2020). 

 La vitesse pour produire des applications via le low code est un des points les plus importants de cette technologie. Le low code permet de créer des applications dix fois plus vite qu’auparavant. Pour les détaillants, le temps c’est l’argent. Du coup, ici, l’innovation est combinée au gain de temps, le meilleur des deux mondes. Par ailleurs, les plateformes de low code sont flexibles. Elles peuvent s’adapter à toute éventualité en quelques instants. Cela permet aux entreprises de faire face aux changements des marchés rapidement et sans inconvénient. Au niveau du service client, ce dernier pourra interagir avec les entreprises de la manière qu’il veut via les multiples choix qu’offre le low code comme les modèles préétablis simple d’utilisation ou encore les chatbots interactifs. “ Le low code accélère le processus et supprime la complexité de fournir une expérience client optimale à chaque client.” (Forsyth, 2021).  De plus, le low code permet à tout un chacun de rester compétitif dans le domaine de la technologie.  Il est extrêmement difficile d’engager une équipe de développeurs-programmeurs même pour les plus grandes entreprises comme Facebook et Amazon. Désormais, les compagnies de toutes les grosseurs peuvent avoir les mêmes ressources que les chefs de file du marché et rester compétitives. Finalement, les commerces ne sont plus obligés d’obtenir l’approbation du département des technologies de l’information pour s’assurer du succès de la codification manuelle, car le low code est conçu pour éviter les pièges de la programmation durant le développement de l’application (Forsyth, 2021).

https://blog.appsheet.com/

https://www.outsystems.com/blog/posts/what-is-low-code/

5.                       SE PRÉPARER À CETTE AUTOMATISATION

C’est plus de 300 vendeurs et plateformes qui sont disponibles sur le marché avec tous des qualificatifs différents (Forsyth, 2021). Un exemple de plateforme hébergeant du low code peut être App sheet propulsé par Google cloud. Le logiciel d’App sheet utilise le low code pour permettre à tous de percer dans le virtuel. Il est une application consciente des intentions de l’utilisateur, modulaire et unifié. Cette plateforme est consciente des intentions de l’utilisateur, car elle exploite l’intelligence artificielle de Google ainsi que le traitement de langage naturel afin de déchiffrer le modèle voulu. C’est une plateforme unifiée, car les éditeurs peuvent créer à la fois des applications et des automatisations au sein de la même base de données. Finalement, App Sheet est modulaire, car tout le contenu est réutilisable. Il est possible de modifier des événements antérieurs pour des projets futurs possédant le même canevas. En bref, App sheet “permet d’automatiser les processus métier courants et les flux de travail sur des documents qui prennent souvent du temps en configurant rapidement des robots qui écoutent les événements et exécutent les processus.” (Cadence, 2021).

 

5.2.  REQUALIFIER SON PERSONNEL

Dans une telle vague de changements, la meilleure action à prendre pour survivre est de modifier le système organisationnel interne et non essayer de stopper les changements externes. Il faut modifier les façons de travailler afin d’accueillir la technologie adéquatement lorsque le moment sera venu. Pour se faire, trois méthodes sont possibles. 1) engager de nouveaux employés, 2) sous-contracter des firmes expertes en technologie de l’information et 3) former ou reformer ses employés. Présentement, engager du nouveau personnel est extrêmement difficile. Du coup, s’engager dans un processus de changement organisationnel important et relever le défi du manque de  main-d'œuvre serait un acte irréalisable. Par ailleurs, souscontracter est davantage faisable lorsque les employés déjà en poste semblent dans l’incapacité de gérer un tel changement technologique. Finalement, la formation de sa main-d'œuvre permet de garder son personnel et coûte moins cher que de le replacer dans un autre département pas encore touché par le changement technologique (Begley, 2020).

https://www.mckinsey.com/industries/retail/our-insights/automation-in-retail-an-executive-overview-for-getting-ready

 CONCLUSION

Le low code chamboulera le marché du travail. Il remplacera le codage manuel exécuté par des experts dans le développement technologique.  Ce type de plateforme permettra aux gens peu connaissants dans le domaine de créer des applications pouvant les aider dans plusieurs sphères d’activités et les garder compétitifs devant les géants du domaine. Cela apportera plusieurs conséquences telles que l'automatisation de la moitié des tâches d’un gestionnaire de vente au détail ou encore l’ajout de 24,6 milliards de dollars à la valeur du marché de vente au détail d’ici 2025. Le low code aidera les entreprises dans leur virage technologique, car c’est une technologie rapide, flexible, simple vis-à-vis l’expérience client, innovante et indépendante des technologies de l’information. Enfin, déjà plusieurs vendeurs et hébergeurs de logiciels sont présents dans le domaine du low code, tout est déjà à disposition, il ne reste qu’à innover. Joindrez- vous le mouvement numérique?






 

©2021 Gnak • Contactez-nous • Catégories • Plan du site • Propulsé par GNAK.CA
Retour
Partager